Une école où l'on peut tout voir ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Ce forum est mis à l'arrêt, nous l'avons totalement refait. Je vous en prie, rejoignez-nous de nouveau à cette adresse ! Nous vous attendons avec impatience ! -> http://strangeacademyrpg2.forumactif.org/

Partagez | 
 

 World is Evil Chapitre 1

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Kingsley
Vampire et élève de 6ème année
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 14/12/2012

Carte d'Identité
Avertissements : :
0/5  (0/5)

MessageSujet: World is Evil Chapitre 1   Mer 16 Jan - 20:36

Depuis le temps que ça me trottais dans la tête, cette idée de fic, je vais essayer de vraiment m'y tenir . Ce premier jet me satisfait pour l'instant, mais je reviens souvent sur mes avis, et change souvent les tournures de phrases ... J'ai déjà laissé reposer l'idée au moins trois jours, et tout me semble lisable . Certes, ce n'est pas du grand art, mais ma prof de français à toujours dit qu'il fallait être fier de ce que l'on produisait . Aussi, même si je ne le montrerais jamais aux personnes que je connais IRL, ici, je peux me permettre de le faire, et vos avis, positifs où négatifs, me touchent de toute manière . C’est une manière pour moi de faire mes preuves, nulle en graph, nulle en dessin, j'aimerais prouver que mon niveau d'écriture est tout de même potable . Bien sûr, certains ici sont bien plus doués que moi, et le savent pertinemment, mais sans se prendre de baffes, on ne progresse jamais . Bref, j'espère ne pas vous assommer, si l'idée de base était de faire une fic courte, je pense qu'il est inutile de préciser que je ne m'y tiendrais pas ... Mon premier chapitre faisant quatre pages Word ...
Bref, Enjoy ♫

Le Casting :

Aprilynne : Jeune fille aux cheveux roses, et aux bizarreries physiques nombreuses . Elle feule, crache, et tricote, comme un chaton, mais à également des canines félines, et des pupilles verticales, qui la mettent plus ou moins en danger au cour de la fic . Elle vit très mal l'éloignement de ses parents, qui, suite à la découverte de son amnésie tentent de la rendre meilleure que ce qu'elle était avant, et, pour ce faire, l'ignorent . Elle passe sa vie recluse dans sa chambre, forcée à porter des robes, et finit par trouver des moyens de s'enfuir du manoir familial . Elle a de sérieux troubles affectifs Méfiante, elle fait rarement confiance aux gens, mais peut se lier très facilement avec quelqu'un qui sera gentil avec elle . Elle savait lire, mais à complètement effacé cette notion de sa mémoire, et se retrouve dans des situations humiliantes chaque fois qu'elle se retrouve face à un livre, ou à un stylo . Et elle déteste la pluie, et l'eau en générale . Malgré la bizarrerie de la chose, et le fait qu'elle le réfute, avec la perte de sa mémoire, elle a développé des traits caractériels félins, tels que le ronronnement .

Christopher : Garçon irritable et impulsif, il a une vie étrange . Hunter, chasseur de vampire, il vit dans une sorte de "camp" avec ses camarades . Sa chambre d'ados n'est ni plus ni moins qu'une grotte, a peu près aménagée . Il possède des pouvoirs résiduels magiques très faible, comme le don très capricieux de lire dans les pensées, ou celui de faire apparaître de petits objets . Il peu également sceller un endroit assez petit, magiquement . C'est un garçon qu'on écoute quand il parle, et qui rigole souvent avec les autres, il lui arrive pourtant de devenir complètement différent, en présence de ses ennemis mortels, il cesse de réfléchir, et devient ... Cruel, et froid . Il peut mettre plusieurs heures pour tuer une "sangsue", le temps de recevoir quelques informations . Complètement gauche avec les filles, surtout devant les demoiselles en larme, il peut être très adroit, comme très maladroit .

Bien évidemment les personnages apparaîtront avec le temps .~

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

« tu es en retard pour le thé, petite peste ! »


Dernière édition par Alice Kingsley le Sam 9 Mar - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teiko Koeyko
Fondatrice, vampire et élève de 7ème année
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 18
Localisation : In your face mouah ah ah

Carte d'Identité
Avertissements : :
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: World is Evil Chapitre 1   Jeu 17 Jan - 16:56

Sympa ton projet, hâte de lire ça Smile

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Kingsley
Vampire et élève de 6ème année
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 14/12/2012

Carte d'Identité
Avertissements : :
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: World is Evil Chapitre 1   Sam 9 Mar - 0:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

April’

Tout . Tout ici m’est inconnus, et tout ici semble pourtant bizarrement … Familier ? C’est ignoble ! Ce châteaux est ma prison, mais sans lui, je ne suis strictement rien . Enfin, je crois … Et ces jolies robes, bizarres, qui me correspondent et que je déteste en même temps … Ils disent que je doit me remettre, il disent que je suis différente, que ça ne durera pas … Ils disent que je suis « Skizofrènne » … Ils disent que je suis folle ? Ce serait un mot savant pour qualifier mon trouble ? Ils sont fourbes, en fait ! Je ne suis pas ce qu’il disent, ils se mentent, et je parie qu’ils veulent juste se rassurer . Il me semble que mon cerveau me répond souvent qu’ils sont toujours ainsi . Qu’il en a toujours été ainsi . Quelle déception ! Parfois, je rêve de choses étranges . Moi, sur un poney . Pour autant que je sache, j’ai toujours détesté les canassons, ce n’est pas d’aujourd’hui que ça vient . C’est l’une des seules choses qui me semblent …. Vraies .
Il n’en a également pas toujours été ainsi . Pas les canassons, le fait de ne rien savoir . Cela dit, je n’étais pas mieux avant . Maintenant, je suis plus docile, ils disent . Maintenant, ce n’est qu’un flou encore plus désagréable qu’avant . Maintenant, je porte ces choses que mère appelle Robe, plus, pour sortir de cette prison que pour lui faire plaisir . J’ai toujours été rebelle . Ça aussi, c’est une certitude . Une vilaine certitude, n’est-ce pas ?
Cette chose à lacet, plaquée contre moi, contre tout mon buste, contre mon ventre, pourtant suffisamment plat, tout me compresse, et j’aimerais être délivrée de tout cela . Et je sais comment … Mais je ne parviendrait pas à l’appliquer … Si ?
… Mais ce n’est pas cette tenue qui va m’aider … La seule robe que j’aime bien, c’est celle, prune, et plus différente des autres … Pas trop courte, mais pas aussi bouffante et agaçante que les précédentes . Elle est …. Sans manche, j‘aime ça, sentir le vent sur mes bras . Qui peut m‘en vouloir ? Et deux petites mitaines ajourées d’un truc en dentelles bouffant qui tombe bien loin, et qui découvre le bout de mes doigts . J’ai également, sur l’armoire, un vernis que mère à dit assortit . Je n’ai pas envie . Je vais en mettre un autre, tant pis si ça ne lui plait pas . Tant pis si elle pâlit, qu’elle me dit que j’ai changé . Tant pis si je ne suis pas docile . Je suis peut être un peu louche, un peu bizarre, mais je crois qu’au final, j’aime bien être différente . Cessant de tergiverser, j’abaisse la fermeture de ma robe, et ôte ce corset qui me torture . Également source de délivrance, enlever ce collant qui gratte .
Oui, je me met en petite tenue dans ma chambre pour me changer . Un soucis ? Eh oui, le monde à bien changé, eh oui, vous vous dites « putain, encore une bourge du moyen âge » . Et bah nan très cher . Juste une fille qui vit avec son temps . Vous n’avez pas lu les nouvelles ? Également retour à une putain de monarchie . Mère ne veut pas que je prononce ce mot . Père m’a déjà giflé pour l’avoir entendu sortir de ma bouche . J’ai finit la soirée vautrée sur un fauteuil en velours, à tirer une tronche de plusieurs décamètres de longs . Il ne s’est toujours pas excusé . Je le déteste, je le déteste autant que je hais ce corset, et cette chambre . Et cette perte de conscience .
Réminiscences . Souvenir vague, quelque choses que j’enfouirais bien, moi et père étions jadis très proches . Il ne m’emmenait pas chasser, comme la plupart des bourges . Je suis végétarienne, alors le voir tuer une biche me faisait pleurer . Il m’emmenait me promener . Paradoxe, quand je suis rentrée, et qu’il a vu que j’avais changé, il n’a pas daigné m’adresser un seul de ces regards bienveillants qu’il m’offrait . Et pourtant, je suis toujours la même . En fait, il ne voulait pas de moi, mai sil n’a pas eut le choix . Alors à la première excuse, il se débarrasse de l’encombrante gosse .
Oui, il faut que j’arrête de me morfondre, que j’enfile cette robe . Elle est bien coupée, et n’a pas besoin de corset pour maintenir mon corps en place . Au dessus du genoux, qu’elle s’arrête . Bien sûr, Mère dirait que c’est déplacé . Mais je me contrefiche de ce que mère va dire, je vais sortir sans son accord .
Sans son désaccord en quelque sorte . Elle ne pourra pas me dire qu’elle avait dit non … Oui, quand je lui demande, elle dit non .
Uh, cette robe est si légère ! Ni une ni deux, il ne me reste qu’à passer par la fenêtre, puis le toit, courir pour échapper aux gardes, et hop, dehors . Respirer l’air frais, mmh .
Je vais aller au cimetière, je pense . C’est un endroit très joli, et même les âmes errantes ont besoin de compagnie . J’emmène un livre avec moi . Un livre interdit . J’aime les livres interdits, ils sont bien plus intéressants que les livres qu’on nous propose . Ils se trouvent tous dans ce grenier étrange qui parraît scellé . Et auquel j’accède si simplement …
Un sourire se dessine sur mes lèvres . Je le sent, parce que je sourie si rarement désormais que j’ai du mal à ne pas m’en rendre compte . Et trêve de bavardages, en un pas je suis dehors . Oui ! Dehors ! Ah, ça fait du bien ! L’air froid m’enveloppe . Oui, je suis en robe d’été en hiver, il neige, et je vais aller me promener dans la foret, comme ça . Un problème ?
Sautant sur mes pieds, je regarde le ciel . Il va falloir que je fasse attention à où je passe, la surveillance est renforcée sous les toits, à cause de mes escapades à répétitions . Marchant tout doucement, pour ne pas bousculer les tuiles, mon sourire s’agrandit . Je ne doit pas être « skizo-chose », juste un petit peu différente .Attendez … Un exemple ! J’ai des comportements étranges, et relativement bizarres … Je feule, quand je suis énervée, et ai tendance à montrer les dents, voir à tricoter, vous savez, avec mes ongles . C’est louche . Le pire, ce sont mes pupilles verticales, et mes canines acérées qui me font ressembler à un vampire assoiffé … M’enfin, trêve de plaisanterie, je veux aller dans le cimetière moi .
Hop, par terre !

Chrys’

Hmm … La chasse s’annonce plus ou moins bonne … Je n’ai pas un don particulier pour abattre des sangsues … Juste un minimum de bon sens . Ces bestioles arrachent la vie, et me rendent cruel . Je suis pas quelqu’un de gentil, ou de serviable, mais il n’y a que lorsque ma lame est posée sur leur cou que je me sens comme ça . C’est de leur faute . Et la demoiselle que je traque m’a tout l’air d’être semblable à ses monstres . Les crocs toujours dévoilés, les yeux étrangement assoiffés, et d’une couleur irréelle ! Elle irradie la beauté dangereuse, la beauté vampirique . Il faut qu’on s’en débarrasse . J’ai réussit à semer le doute dans l’esprit de ses geôliers, pour qu’ils lui permettent de sortir prendre l’air . Bien dommage pour eux, ils ne la reverront jamais vivante .
Tiens, justement, la voilà . Sur le chemin du cimetière, et elle a l’air particulièrement distraite . Et heureuse . Elle a dû faire un festin . Une orgie sanguinolante . Je sens déjà les penchants que je réprime s’agiter en moi . Si ça se trouve, c’est elle qui est responsable de la mort de cette petite fille de cinq ans, retrouvée exsangue, les lèvres bleuies par le froid, et l’absence d’hemoglobine, les yeux apeurés, cette expression terrifiée sur le visage . Je la déteste déjà . Et cette fois, je n’hésite pas .

Il est l’heure pour les enfants d’aller se coucher . Il est l’heure pour les plus grands d’aller boire un verre de whiskies, et il est l’heure de l’affront entre la Lady vampirique, et le Hunter aux penchants protecteurs .

En effet, il ne tergiverse pas des siècles, et apparaît quelques pas devant April’, un air flirtant au visage . Et ce visage … Il est … Cool ! April’ lui lance un sourire, s’imaginant un simple passant, qui surgit des buissons . Lui, s’imagine la jeune fille en train de se lécher les lèvres, le visage et les mains couverts de sang . Et elle est en robe ! Elle n’a même pas froid, pieds à peine chaussés, en robe ! C’est forcément une sangsue . Il doit l’aborder comme il en convient pour les jolies jeunes filles vampiriques qu’on s’apprêtte à découper . Il s’incline, un air faussement moqueur au visage .

- Lady .

Aprilynne rougit, et regarde autour d’elle . Mouvement fatal . Il se redresse, et se colle dans son dos . Il lui saisit le poignet, et chuchote à son oreille . Sa voix est douce, mais froide .Et son ton est mauvais, moqueur . Sadique . Aprilynne écarquille les yeux, et sent son cœur battre plus fort . Comme elle ne réagit pas, Chrys pose son index sur son cou, pour sentir les pulsations de son cœur . Elle a peur, et cette chasse l’amuse déjà . Se rapprochant plus encore, il a le nez dans ses mèches, et les lèvres presques collées à son oreille, il murmure :

-Qu’est-ce que ça ferait, si je te mordait avec mes dents à moi ?

Aprilynne sent son cœur cogner plus encore contre sa poitrine, comme s’il tenait à s’enfuir . Comme s’il souhaitait la quitter . Elle répond dans un souffle, et sans rien comprendre à la question :

-Mal ?

Un rire mauvais s’échappe de la gorge du garçon . Elle pleurerait, de peur, si elle pouvait . Mais elle reste immobile, à peine capable d’articuler un mot . Son sang pulse toujours plus vite, elle semble près de la défaillance cardiaque à cause du hunter qui se réjouit de sentir sa peur .

-Exact .

Et comme pour confirmer ses propos, il fait claquer ses dents juste à côté de son oreille . Elle ne comprend ni ce qui lui arrive, ni pourquoi ce garçon bizarre lui parle ainsi . Comme si elle s’était rendu coupable de meurtres en mordant quelqu’un . Sauf qu’elle s’en serait souvenue . Et son moi passé n’avait rien à voir là dedans .

- Tu ne bouge pas ? Ce n’est pas amusant, si tu ne sors pas les crocs .

Il se sert de son poignet pour la tourner, pour qu’elle lui fasse face . Mais ce n’est pas un vampire en colère, qu’il trouve devant lui ! La sangsue est terrifiée ! Pourtant, la soif de sang est bien présente, vu son regard . Il pousse sa mâchoire vers le bas, elle s’exécute, et dévoile deux canines bien vampiriques … Ou des canines … De chatons ? Deux grosses larmes roulent sur ses joues, et le hunter esquisse un sourire moqueur .

- C’est pas comme ça que tu vas m’émouvoir ma jolie, tu n’es même pas amusante .

April vacille sur ses jambes, il la tient fermement par le poignet, et la regarde droit dans les yeux . Elle tremble, et des larmes roulent en continu sur ses joues . Pour un vampire, sa méthode d’attaque est rudement nulle ! Et elle l’ennuie ! Il peut lire dans ses pensées, et prévoir son prochain geste, mais il sait d’emblée qu’elle ne fera rien . Pourtant, lorsqu’elle ravale ses pleurs et le fixe dans les yeux, c’est une fille normale, qu’il voit . Et toujours pas une sangsue !

- Tu comptes me tuer, pas vrai ? Chuchote-t-elle .

Un nouveau sourire se dessine sur les lèvres de Chrys, il relève le menton de la rouquine, et lui murmure un « que tu es perspicace … » … A sa grande désolation, à part un air profondément absent, elle ne réagit pas . Il commence sérieusement à s’ennuyer . Se ce truc est dangereux, alors mieux vaut atomiser illico presto les canards de bains, ils sont bien plus violents que cette chose rose .

- Et ça te pose un problème ? Qu’il lui chuchote .
- J’ai … rien fait !

Et c’est repartit ! Sauf que cette fois ci, effort de la demoiselle, elle utilise son bras pour le coincer, puis le déstabilise à l’aide d’un coupe sur la tempe . Juste le temps de se recroqueviller au pied d’un arbre . Elle est pitoyable ! Il se remet en quelques respiration, mais le temps de la saisir pour la plaquer contre l’arre, elle a ecarquillé les yeux, et est tombée dans les pommes .

-Tss, depuis quand les sangsues tombent dans les pommes ?!

Soudain, il vint à l’esprit du brun que la gamine allongée par terre n’était pas une sangsue . Aussi difficile que ça pouvait être imaginable, c’était peut être le cas . Avec une douceur toute nouvelle, il posa sa main sur le front de la fille . Il s’introduisit dans ses pensées, et fut choqué de se voir dans ses pensées à elle . Ce sourire … Non, ce n’était pas lui ! Impossible . Et cette voix ! Il l’avait traumatisée, mais ses canines n’étaient pas celles d’un buveur de sang . Maudit soit-il ! Et sinon, tout était vague dans sa tête, et il ne parvenait pas à retracer le chemin qu’elle avait utilisé …. Il n’avait plus trop le choix, si elle prenait froid, c’était de sa faute, et il avait réagit comme un … Un psychopathe, un dérangé . La gamine avait été à deux doigts de la crise de larme, et elle s’était retenue, parce que la peur l’emportait, et parce qu’elle se disait qu’elle pouvait peut être le repousser et s’enfuir . Mais lorsqu’elle s’était jetée contre l’arbre, son crâne avait cogné, elle avait perdu connaissance … Et c’était de sa faute, il ne pouvait donc pas partir en la laissant derrière lui . D’un autre côté, s’il veillait sur elle jusqu’à ce qu’elle se réveille, dans les bois, ils allaient tous les deux finir en casse croute … Dilemme, cruel dilemme .
Ou alors, mais ça paraîtrait louche, et elle baliserait à mort, il pouvait toujours essayer de la rammener … Au campement . Le reste du clan était partit pour une « classe verte » de découpage de sangsue, et il était resté seul dans son coin à lui .
Enfin, il était clair que par campement, il voyait « rangées de grottes louches et glauques, humides si on fait pas de feu, et pas franchement confortable » … Enfin, lui il avait un matelas …
Il souleva Aprilynne, doucement, et faisant attention à sa tête, et en se maudissant d’avoir tout compris de travers . Il fallait qu’il trouve un moyen de lui faire croire qu’elle s’était cognée, et qu’elle avait immaginé tout ça . Sinon, il allait encore se faire méchamment taper sur les doigts . Mais cette fille, impossible qu’elle n’ait pas un potentiel magique, en revanche . Vu ses yeux, et ses crocs de chaton, il était inconsevable que du sang totalement humain coule dans ses veines . Mais il n’allait tout de même pas la tuer . Preuve numéros 1, elle ressentait des sentiments, des vrais, tels que la peur, le découragement, et la haine . Preuve 2, lui-même possédait des résidus magique, cela ne faisait pas de lui un monstre .
Arrivant vers la grotte, il regarda son air endormis . Qu’elle se mette à ronronner ne l’aurait même pas choqué .
Il la déposa sur le matelas . Il y avait suffisamment de place pour au moins cinq personnes, alors pour une seule . Pour ne pas qu’elle prenne froid, il faisait relativement chaud dans la grotte, mais mieux valait prévenir que guérir, il posa la couverture épaisse sur elle .
Par contre, si elle se réveillait avec un souvenir très net de la scène, elle allait flipper, et ce n’était pas une bonne idée . Déjà qu’elle allait avoir peur en le voyant rappliquer …

Avoir peur ? Complétement, ouais . Quand April ouvrit les yeux, elle regarda autour d’elle, puis croisa le regard de Chrys . Elle écarquille les yeux, recula jusqu’à être assise contre le mur, un air paniqué au visage .
Merde, comment pourrait-il lui faire comprendre qu’il s’était trompé sans passer pour un crétin ?! Impossible … Il soupira, se leva, attrapa la tasse de thé qu’il avait chauffé, s’approcha d’elle, et la regarda droit dans les yeux, une moue désolée sur le visage . Elle arrêta de respirer . Il était trop près, leurs nez se touchaient presque, elle remarqua qu’il lui avait fourré un truc chaud dans les mains, avant de reculer, et de s’asseoir à l’autre bout du matelas . Il comptait l’empoisonner ?!
Un sourire amusé se dessina sur le visage du psychopathe, elle le regarda avec un mélange de haine et de crainte .

- Non, ce n’est pas une infusion de mort aux rats, t’as pas à t’inquiéter .

Elle baissa les yeux sur la tasse fumante entre ses mains . Non, elle n’osait pas faire de remarques impertinentes à Chrys, parce qu’il lui faisait peur, mais sinon, les commentaires auraient fusés .

- Je voudrais m’excuser … Pour tout à l’heure, il y a eu … Erreur sur la personne .
- Tu voulais me tuer .

Déclara-t-elle simplement, en chuchotant .

- … J’ai dû te faire peur, et je m’en excuse, mais …
- Tu déconnes ?! Me faire peur ?! Je savais même pas ce que j’avais fait !
- Tu n’as rien fait .
- Alors POURQUOI ?!

Il regarda April, avec un air désolé . Elle avait les larmes aux yeux, et se cramponnait à sa tasse comme si ses doigts étaient des serres, qu’elle souhaitait les enfoncer dans la porcelaine, ou juste comme si sa vie en dépendait . Et elle le regardait avec ce mélange de crainte, et de haine, toujours, qui le faisait frissonner . Jamais on ne l’avait regardé comme ça auparavant, et ça le déstabilisait .

- Des gens sont morts récemment . Une petite fille d’environ cinq ans s’est fait enlever …
- Ah, et donc parce que j’ai des canines assez pointues, tu t’imagines que je suis coupable . La bonne blague .
- T’es toujours comme ça ?
- Comment ?
- Tu sais que je suis potentiellement dangereux, et quand je te pose une question, tu me réponds … Comme si tu parlais … Je sais pas, bizarrement . Comme si nous n’étions pas dans une situation bizarre. Effrontée, en fait .
- Qu’est-ce que ça peut te faire ?
- Tu vois ?

Au lieu de lui répondre, elle détourna la tête, et refusa d’écouter la suite . Son regard restait tout de même celui de la fille apeurée et, appuyée contre le mur, elle refusait de croiser le siens .

- Tu ne veux pas savoir pourquoi j’ai crut que tu étais … La personne qu’on recherche ?
- Dis toujours .
- On sait que c’est une femme, qu’elle a des tendances meurtrières, et que c’est un vampire .

Un rire sec et méprisant s’échappa de la gorge d’Aprilynne, elle prit ainsi Chrys de court . Qu’y avait-il de drôle ?!

- Un vampire ? Très spirituel . Je peux rentrer chez moi, maintenant ?
- Oui, un vampire . A ton age, tu penses encore que ça ne vit que dans les films ? Tu sais comment rentrer chez toi de nuit ?

De nuit ?! Impossible, le soleil ne s’était pas encore couché . April leva la tête pour regarder dehors . Non, il n’était pas couché, mais c’était l’histoire de quelques minutes, et elle arracherait un cris de surprise au hunter, lorsqu’il remarquerait ses orbites blancs … aussitôt, elle tourna la tête .

- Eh, ça va pas ?
- Si . Regarde pas mes yeux . C’est tout .
- Qu’est-ce qu’ils ont, tes yeux ?
- Rien, alors évite de les regarder …

Ouais, elle le sentait, ça changeait en elle . Et à ce moment là, il décida que la curiosité l’emportait sur l’ordre d’April, il saisit son menton, et la tourna pour la regarder .
Elle le sentit se crisper, puis reculer .

- Mais tu es quel genre de bestiole toi ? Murmura-t-il, pour lui-même, un air mi inquiet, mi … Mi émerveillé, oui . Elle tiqua, en revanche, au mot « bestiole », et écarta sa main d’un geste dédaigneux .
- J’ai rien d’une bestiole ou d’un putain d’insecte, ok ?

Un sourire moqueur se dessina sur les lèvres du hunter, qui secoua la tête .
Un air boudeur s’empara du joli minois d’April, elle le fusilla du regard .

- T'es qui, d’abord !
- Quand on est poli, on se présente en premier lieu, et on pose cette question par la suite . Mais comme je vais pas en tenir compte, je suis Christopher . Les autres m’appellent Chrys . Et toi ?
- Je suis Aprilynne .
- Ok Aprilynne … Bon, vu qu’il fait nuit, ça m’étonnerais que tu saches rentrer chez toi … Alors … Bah reste ici, j’irais dormir ailleurs .

L’accès soudain, combiné à la voix plus douce qu’il employait acheva de boucler April . Elle fondit en larmes, assise sur le matelas . Sa réaction déstabilisa Chrys, qui ne sut pas trop quoi faire . Déjà maladroit avec les filles en générale, il perdait royalement son assurance lorsqu’elles se mettaient à pleurer devant lui . Il ne sut vraiment pas quoi faire, et n’osa même pas tendre les bras pour la bercer et la réconforter . Il ne savait même pas ce qu’il avait dit en fait … Il était complètement paumé .

- Dé… Désolée . C… C’est m-moi qu-qui flanchchche .

Elle se recroquevilla un peu sur elle-même, et la vision d’April, en larme, complètement perdue, qui flanchait à la moindre petite attention fit un peu mal au hunter, il s’approcha, et la prit dans ses bras . Si elle réagissait ainsi au plus petit signe d’affection … C’est qu’elle ne devait pas en recevoir beaucoup …
Elle appuya son front sous son menton, trempant au passage son sweat, et agrippa un morceau de tissus entre ses doigts pour déplier et replier les doigts autour, comme un chaton qui tricote . Elle décida qu’elle pouvait faire confiance au hunter qui, bien que relativement mauvais en présence d’un vampire, était capable de bien plus d’humanité que la plupart des gens qu’elle connaissait . Il s’en rendit compte également, quand l’aura de méfiance d’April disparus . Appuyant son menton sur la tête d’April, il sentit sa respiration s’apaiser, et redevenir régulière . En baissant les yeux, une dizaine de minutes plus tard, il remarqua qu’elle s’était assoupit . Ils n’étaient pas encore amis, loin de là, mais il y avait du changement dans l’air . Du Bon changement .

Des commentaires ?

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

« tu es en retard pour le thé, petite peste ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teiko Koeyko
Fondatrice, vampire et élève de 7ème année
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 01/01/2013
Age : 18
Localisation : In your face mouah ah ah

Carte d'Identité
Avertissements : :
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: World is Evil Chapitre 1   Lun 11 Mar - 17:44

J'adore ! *-*

♥-♫-♪-S-I-G-N-A-T-U-R-E-♪-♫-♥

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: World is Evil Chapitre 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
World is Evil Chapitre 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'avis sur schema pour mes futurs evil sunz
» Symbole Evil Sunz Forge World
» One Piece Strong World 0
» It's a whole new world we live in, it's a whole new way to see. ~ chapitre un
» CNN: Food prices rising across the world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Strange Academy  :: Autres :: Ecriture :: Histoire et Livre-
Sauter vers: